Guide de soins

Par Dr Richard Morency, chiropraticien


La réhabilitation s'opère à l'aide de la manipulation vertébrale. Elle sert à rétablir l’amplitude de mouvement d’une articulation blessée. En réponse à différents facteurs, tels la nature et la sévérité des dommages, l’organisme maintiendra son objectif initial d’immobiliser l’articulation. Ainsi le retour subséquent du blocage devra être contré à nouveau afin de construire un intervalle de contrôle. Cet intervalle signifie simplement que la vertèbre demeure relativement débloquée pour une période supérieure à la durée du re-blocage. L’évolution progressera généralement selon trois étapes successives :

1- La phase intensive

Elle permet d’instaurer un premier intervalle de contrôle. En effet, les manipulations vertébrales rapprochées servent à conditionner l’organisme à l’idée qu’une nouvelle configuration (mobile) est recherchée. Si cette option est viable, elle sera confirmée par l’observation d’une augmentation de l’amplitude de mouvement et/ou d’une diminution significative de la résistance à la manipulation. Ainsi, se développe une facilité à effectuer la manipulation vertébrale, ce qui indique le passage à la phase 2.

2- La phase corrective

Elle est caractérisée par l’augmentation graduelle de l’intervalle de contrôle. L’espacement des visites est ajusté en fonction de la réhabilitation. Au fur et à mesure que les manipulations vertébrales deviennent faciles, le risque de régression diminue et l’intervalle croît. Cette croissance correspond au contrôle progressif de la dégénérescence et se traduit par une diminution significative des symptômes.

3- La phase de maintien

Celle-ci correspond à l’atteinte de l’intervalle de contrôle maximal. L’effet combiné des séquelles, du développement asymétrique de la colonne vertébrale et du stress quotidien sur la tonicité musculaire aura tendance, avec le temps, à reproduire la dysfonction vertébrale. D’ailleurs, la présence universelle d’arthrose vertébrale chez les adultes en témoigne. Ainsi, avec un entretien minimal, de bonnes mesures d’hygiène vertébrale, il est possible de maintenir son dos en santé

 

  Fiche 1 : la lésion vertébrale
  Fiche 2 : le traitement
  Fiche 3 : la réhabilitation


Félicitation, vous avez complété la lecture des trois fiches.

→ L'étape finale :

Afin d'obtenir une date disponible pour votre examen, cliquez sur lien suivant:

Confirmation (< 1 min.)

La santé vient en prenant soin de soi.